Ramasser les feuilles mortes ? Est-ce utile ?
Déjà la question s’il faut ramasser toutes les feuilles mortes se pose. Il est vrai qu’il paraît utile de les ramasser sur les voies de circulation. Mais, d’après ce que je vois, on les ramasse aussi dans les espaces verts et les jardins.

Premier maillon de la chaîne alimentaire des parcs et jardins
D’un point de vue écologique, c’est un non-sens : on ramasse en fait le premier maillon de la chaîne alimentaire. En effet, les vers de terre et des microorganismes décomposent les feuilles (engrais), des insectes se nourrissent des microorganismes et des oiseaux, hérissons et d’autres animaux se nourrissent ensuite des insectes.

Feuilles mortes : refuges pour insectes et animaux
Il est particulièrement déconseillé d’enlever les feuilles mortes sous les haies. Des animaux, en particulier le hérisson, font leurs nids dans les feuilles mortes. Il arrive même que de petits hérissons soient aspirés par les aspirateurs à feuilles mortes.

Les coccinelles hibernent dans les feuilles mortes ! De nombreuses chenilles passent l’hiver dans les feuilles mortes. D’autres insectes passent leur stade larvaire dans les feuilles.

Feuilles mortes et « mauvaises herbes »
Et quand on laisse les feuilles mortes sous les haies, on retarde aussi l’apparition de « mauvaises herbes » au printemps.

Feuilles mortes et qualité du sol
Le fait que les feuilles mortes soient consommées par les vers de terre améliore la qualité du sol. Le pelouse est naturellement aérée, le sol est plus meuble.

Nuisances dues aux techniques « modernes » du ramassage des feuilles
Par ailleurs, notons la nuisance évidente des techniques utilisées: pollution de l’air (contribution à l’effet de serre), nuisance sonore.

Jardiner écologiquement correct
Pour préserver la biodiversité, il faut laisser une grande partie des feuilles sur place ; utiliser des balais pour les autres. Il est intéressant de laisser des feuilles mortes en tas.

http://www.nabu.de/modules/suche/htdig.php?q=herbstlaub